L’enfant des pins : avis de lecteurs 1



Vous vous en doutez sûrement mais en tant que romancière, la publication de mon dernier livre « L’enfant des pins » est un moment très particulier. Un moment où se mêlent la fierté, l’excitation mais aussi l’appréhension (« et si mon roman ne plaisait pas ? ») et bien sûr le plaisir d’échanger avec mes lecteurs après ces longs mois de face-à-face avec mon clavier.

C’est à ce moment-là que j’ouvre grands tous mes capteurs (déformation professionnelle d’auteur ?) et que je guette la réaction des lecteurs alors qu’ils débutent la lecture de l’ouvrage. J’observe aussi les moindres expressions du visage (si j’ai la chance d’être spectatrice de ces instants de lecture), j’enregistre les moindres exclamations spontanées (tantôt amusées, tantôt étonnées ou même parfois révoltées à mesure que l’intrigue se déplie)… Et j’attends avec impatience et gratitude le retour de mes lecteurs une fois qu’ils achèvent la dernière ligne de mon histoire. Bref, vous l’aurez compris, l’avis de mes lecteurs m’est très cher et me permet de progresser.

Certains d’entre vous m’ont déjà transmis leurs retours oralement, d’autres m’ont écrit leurs impressions. C’est justement ces messages écrits que je vous retranscris aujourd’hui, ci-dessous. J’espère que cela vous donnera un petit avant-goût (et l’envie de vous plonger à votre tour !) dans cette histoire landaise que j’ai eu beaucoup de plaisir à écrire :

« J’ai dévoré ce livre ! On est dès les premières pages transporté sur les lieux et dans l’époque, et l’on ne peut plus lâcher ces personnages attachants, à qui il arrive bien des malheurs ! Le lecteur devient vite un témoin actif, un voisin, un ami compatissant. Je suis épatée par la qualité de l’écriture, l’imagination fertile et le sérieux des recherches de Françoise Le Gloahec. »
Marie-José B.

 

« Je croyais tout connaître du silence, de l’ombre et de l’odeur si particulière des pinèdes de mes vacances. Avec son roman L’Enfant des Pins, Françoise Le Gloahec m’a transportée dans celles des Landes, à la découverte d’autres sensations. J’ai suivi ses personnages, pas à pas, dans ces forêts de résineux qui, déjà au XIX siècle, saignaient de leur sève sous l’entaille des hapchots, les outils des gemmeurs, et je m’en suis émue… Plongez-vous sans hésitation dans ce beau roman aux multiples rebondissements et comme moi, vous serez heureux de l’avoir découvert et aimé. »
Nicole Provence, Romancière

 

« Laissez vous tenter par ce roman magnifique ! Landaise, fille et petite fille d’anciens gemmeurs, je me suis plongée avec délices dans cette histoire. Cela m’a rappelé bien des souvenirs de toutes sortes… Le patois, les outils, les coutumes qui sont encore usités… Françoise, que de personnages attachants, que de rebondissements dans cette période difficile, je ne peux qu’admirer ton talent. Merci pour cet enchantement ! »
Odette S.

 

« Magnifique histoire que je ne peux plus lâcher. L’époque est intéressante. Nous apprenons, nous nous attachons aux personnages, tout est en place pour nous emporter et nous ravir. Je mesure le travail de recherches qu’a nécessité l’écriture de ce roman et je trouve que vous excellez dans toutes les scènes, les scènes d’amour notamment sont très réussies. Chacun y trouvera son compte ; vous en avez tiré le meilleur, je suis épatée ! Il me reste à peine 100 pages à lire. Les Landais de souche ou d’adoption vont se précipiter. Et ils ne seront pas déçus. »
Madeleine Mansiet

Vous avez lu L’enfant des pins ? Qu’en avez-vous pensé ? Transmettez-moi votre avis via le formulaire de contact de ce site et c’est avez plaisir que je l’ajouterai sur cette page 🙂


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “L’enfant des pins : avis de lecteurs